LA FONDATION AUTREFOIS GeNEVE

La référence pour la préservation et la mise en valeur des archives audiovisuelles de Genève et sa région.

En savoir plus...

Comment devenir partenaires et amis de la Fondation

ENTREPRISES

PARTICULIERS

GRANDES FAMILLES

Suivez-nous sur facebook

Nous publions presque chaque jour de nouvelles photos ou vidéos sur la page Facebook de la Fondation. Abonnez-vous à la page pour pouvoir interragir…

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
2 jours avant
Autrefois Genève

Pont et quai du Mont-Blanc, 1945

Les genevois se déplaçant beaucoup à bicyclette, la circulation est encore fluide, particulièrement sur le quai du Mont-Blanc dont l'aménagement actuel fut dessiné pour l'Exposition nationale de 1896.

La belle rangée de platanes, taillés volontairement assez bas pour ne pas priver de la vue de la rade et du lac les nombreux habitants de l’artère.

La rotonde du Mont-Blanc face à l’Hôtel Beau-Rivage, aménagée en 1894 avec les grandes terrasses du quai.

Auteur inconnu
#autrefoisgeneve
#pontdumontblanc
#rotondedumontblanc
#quaidumontblanc
#hotelbeaurivagegeneve
#platanes
... En voir plus…En voir moins…

Commenter sur Facebook

Où sont passés les arbres ?

Lonnie Hare

Très émouvant comme d’habitude et très belle vidéo. Merci.

A voir le nombre de voitures on se trouve après-guerre !

5 jours avant
Autrefois Genève

La Verrue de Cornavin, ancien quartier de Saint-Gervais, 1954

C’est l’histoire insolite de la “résistante” de Cornavin, seule sur son “îlot” et périodiquement privée d’eau, de gaz et d’électricité en raison des travaux autour d’elle jusqu’à sur sa tête!

L’extension de la gare Cornavin et le réaménagement de son périmètre dans les années 1950 ont nécessité la destruction des dernières parties vétustes du quartier, dont le bâtiment sis au n°5 de la rue Cornavin qui abritait l’arcade et l’appartement de la photographe Ida Rey qui s’opposait vivement à sa démolition, son bail courant jusqu’en 1956.
Pour des raisons de sécurité et salubrité, elle sera finalement contrainte de quitter les lieux en mars 1955 et relogée rue Rousseau.

La Revue du Casin
L’histoire de Madame Rey donnera même lieu à un sketch dans la Revue du Casino-Théâtre "Quelles visions!" en 1954 dont elle félicitera la direction et tous les artistes du succès de la pièce, au nom de la "Verrue de Cornavin". Signé "la colérique photographe"! 😉

On remarque la fourgonnette de la Boucherie du Château Royal, établissement tenu à l’époque par Jean Morisod, le très populaire boucher du quartier et père d’Alain Morisod (pianiste suisse et producteur d'émissions de télévision).

Journal de Genève du 06.12.1953 et 04.03.1955
les Archives du Temps
notrehistoire.ch

Archives Raymond Brussino
#autrefoisgeneve
#urbanisme
... En voir plus…En voir moins…

La Verrue de Cornavin, ancien quartier de Saint-Gervais, 1954

C’est l’histoire insolite de la “résistante” de Cornavin, seule sur son “îlot” et périodiquement privée d’eau, de gaz et d’électricité en raison des travaux autour d’elle jusqu’à sur sa tête!

L’extension de la gare Cornavin et le réaménagement de son périmètre dans les années 1950 ont nécessité la destruction des dernières parties vétustes du quartier, dont le bâtiment sis au n°5 de la rue Cornavin qui abritait l’arcade et l’appartement de la photographe Ida Rey qui s’opposait vivement à sa démolition, son bail courant jusqu’en 1956.
Pour des raisons de sécurité et salubrité, elle sera finalement contrainte de quitter les lieux en mars 1955 et relogée rue Rousseau.

La Revue du Casin
L’histoire de Madame Rey donnera même lieu à un sketch dans la Revue du Casino-Théâtre Quelles visions! en 1954 dont elle félicitera la direction et tous les artistes du succès de la pièce, au nom de la Verrue de Cornavin. Signé la colérique photographe! 😉

On remarque la fourgonnette de la Boucherie du Château Royal, établissement tenu à l’époque par Jean Morisod, le très populaire boucher du quartier et père d’Alain Morisod (pianiste suisse et producteur démissions de télévision).

Journal de Genève du 06.12.1953 et 04.03.1955
les Archives du Temps
notrehistoire.ch

Archives Raymond Brussino 
#autrefoisgeneve
#urbanisme

Commenter sur Facebook

Tout minus, je me rappel que lors de la balade du dimanche, nous allions avec mes parents, voir la maison de "la dame qui ne voulait pas partir". On ne comprenait pas très bien pourquoi elle devait partir, ☹️on trouvait sa petite maison très sympa🏚

Pas connu mais pour moi la verrue c le bâtiment derrière !

on avait rasé les étages supérieurs du bâtiment ?🤔 cela semble ainsi sur la photo. départ des fenêtres du 2eme étage

Merci pour ces pans d'histoire toujours intéressants

Ah oui ça je connais bien 😌

View more comments

1 semaine avant
Autrefois Genève

Carrefour Bd Georges-Favon / Rue du Stand vers 1930

C'est l'heure de pointe, un gendarme règle la circulation.

Ce carrefour sera le premier à Genève, en 1935, à être muni d’un feu de circulation automatique surnommé "Lanterne chinoise" (ou "japonaise") en raison de ses "yeux" bridés, qui restera en service jusqu’en 1948.

Une belle Ford A d’époque parmi les nombreuses bicyclettes.

Remerciements à Gregor Schmilinsky.

Source: notrehistoire.ch/entries/V6aW3Vdy8QX

Photographie Victor Neri
CIG/BGE
#autrefoisgeneve
#circulation
#gendarme
#ruedustand
#ruedelarquebuse
... En voir plus…En voir moins…

Carrefour Bd Georges-Favon / Rue du Stand vers 1930

Cest lheure de pointe, un gendarme règle la circulation.

Ce carrefour sera le premier à Genève, en 1935, à être muni d’un feu de circulation automatique surnommé Lanterne chinoise (ou japonaise) en raison de ses yeux bridés, qui restera en service jusqu’en 1948.

Une belle Ford A d’époque parmi les nombreuses bicyclettes.

Remerciements à Gregor Schmilinsky.

Source: notrehistoire.ch/entries/V6aW3Vdy8QX

Photographie Victor Neri
CIG/BGE
#autrefoisgeneve
#circulation
#gendarme
#ruedustand
#ruedelarquebuse

Commenter sur Facebook

Début rue Coulouvrenière en arrière-plan Tram sortant du dépôt jonction pour la ligne 3 Champel-Petit-Saconnex

Je crois bien qu’il y a un tram à gauche. Une photo de multimodalité où on partage l’espace public.

Premier carrefour muni en 1933 d’un feu de circulation surnommé "Lanterne japonaise" par les genevois

Carrefour Bd Georges-Favon Rue du Stand... 😉

Café cuba ?

View more comments

LIRE LA SUITE…